Le mindfulness consiste en une pratique de méditation qui transcende les gens. La décoration d’intérieur a également été influencée par cet aspect spirituel créant le concept mindfulhome. Nous vous guidons dans cette tendance afin que vous puissiez voir de manière pratique comment l’appliquer à un espace.

Qu’est-ce que le mindfulness ?

Dans les années 70, un style de thérapie psychologique basé sur la réflexion permettant à la personne d’être consciente de l’instant présent s’est popularisé. La pleine conscience, c’est ce que veut dire originairement cet anglicisme qui tire sa sémantique de la pratique de la méditation bouddhiste.

Qu’est-ce qui inspire le mindfulness ? Ce courant réactionnaire contre la course qui boit du minimalisme dans son idée de ne garder que l’essentiel, la théorie de l’ordre de Marie Kondo ou la capacité d’analyse et d’abstraction du slow design. Ces trois éléments de base, dans un cocktail bien agité, sont quelque chose de facilement transférable à la façon de comprendre le design d’intérieur. Ou pouvons-nous pratiquer cette pleine conscience si ce qui nous entoure n’obéit pas à cette pratique ?

Minfulhome : le mindfulness fait décoration d’intérieur

La tendance du mindfulness appliquée à l’habitat est une chose qui s’apprécie radicalement sur le réseau social Pinterest (principale vitrine numérique du design d’intérieur) où les épingles enregistrées liées à ce concept ont augmenté de 248 %.

Face au baroque et au faste, les espaces sont conçus pour être vécus, pas pour impressionner. L’introspection est favorisée par différents éléments : de la composition architecturale avec moins de divisions physiques et visuelles, en passant par la décoration, considérée comme l’élément indispensable qui fait que nous habitions cet environnement en harmonie.

Quels éléments devrions-nous suivre pour l’application du mindfulness dans les espaces ? Nous avons condensé ici cinq conseils :

  1.  L’espace comme un tout : les espaces ouverts ou sans distraction prévalent, sur la base d’un style minimaliste qui permet de ne garder que l’essentiel. La lumière naturelle, douce et ténue, doit également être la protagoniste.
  2. Couleurs et textures : les tons de terre tels que l’ocre et les couleurs douces seront une priorité dans la palette de couleurs. Nous laissons de côté les stridences et cherchons à nous connecter au milieu grâce au toucher, pour lequel nous entrons dans le troisième point…
  3. Matériaux naturels : les tissus naturels, les plantes et les matériaux non édulcorés tels que le bois, l’argile ou la pierre aideront à renforcer l’habitat en le faisant partie d’un tout.
  4. S’évader du temps : les espaces devraient faciliter l’introspection, pour laquelle nous allons enlever les horloges des endroits où elles ne sont pas nécessaires, comme la cuisine. Nous allons ainsi encourager les activités plus pausées.
  5. Déconnexion technologique : bien que la domotique et les gadgets soient initialement conçus pour nous simplifier la vie, cette hyperconnectivité peut parfois nous amener à être incapable de trouver le calme. Il est conseillé d’avoir le minimum d’appareils technologiques et de les concentrer sur des lieux spécifiques.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies