Le nom de l’architecte Arata Isozaki s’ajoute à ceux de ses compatriotes tels que Shigeru Ban, Toyo Ito, Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, lauréats du Pritzker ces 10 dernières années. Tandis que nous essaierons de découvrir le secret de l’architecture japonaise pour séduire ainsi le jury du « prix Nobel d’Architecture », nous passerons en revue l’œuvre du Prix Pritzker 2019 à travers quelques projets, répartis dans le monde entier.

Bibliothèque de la Préfecture de Ōita (1966)

premio pritzker 2019
Bibliothèque de la Préfecture de Ōita, Arata Isozaki, 1966. Photo : Yasuhiro Ishimoto

Construite dans sa ville natale, ce chef-d’œuvre du brutalisme japonais est toujours influencé par son maître, le Prix Pritzker Kenzo Tange.

Musée d’Art Moderne de la Préfecture de Gunma (1974)

L’architecture de ce musée est au service des expositions. Sa simplicité est basée sur l’utilisation de cubes qui s’associent entre eux.

Musée d’Art Moderne de la Préfecture de Gunma, Arata Isozaki, 1974. Photo : Yasuhiro Ishimoto
Musée d’Art Moderne de la Préfecture de Gunma, Arata Isozaki, 1974. Photo : Yasuhiro Ishimoto

Musée d’Art Contemporain de Los Angeles (1986)

Isozaki est l’un des premiers architectes japonais à avoir construit en dehors du Japon et se distingue par sa volonté de promouvoir les échanges entre sociétés occidentales et orientales. C’est peut-être pour cela que son premier travail à l’étranger s’est résolu en combinant le Nombre d’or et la théorie du yin yang.

Musée d’Art Contemporain de Los Angeles, Arata Isozaki, 1986. Photo : Yasuhiro Ishimoto
Musée d’Art Contemporain de Los Angeles, Arata Isozaki, 1986. Photo : Yasuhiro Ishimoto

Palau Sant Jordi de Barcelone (1992)

Personnalité internationale déjà reconnue, il a été le responsable de la conception du site le plus emblématique des Jeux Olympiques de Barcelone 92. Partiellement situé sous terre, dans un souci d’harmonisation avec l’environnement, le dôme du toit a été construit inspiré des techniques de la voûte catalane.

Palau Sant Jordi, Arata Isozaki, 1992. Photo : Hisao Suzuki.
Palau Sant Jordi, Arata Isozaki, 1992. Photo : Hisao Suzuki.

Domus de La Corogne (1995)

Convertido en icono coruñés, la fachada de tejas de pizarra parece curvarse por efecto del viento y el oleaje del frente marítimo, como la vela de un navío.

Nara Centennial Hall (1999)

Construit pour célébrer le centenaire de la ville moderne de Nara, son profil curviligne gigantesque ressemble au Domus de La Corogne.

Nara Centennial Hall, Arata Isozaki, 1999. Photo: Hisao Suzuki. Photo : Hisao Suzuki.
Nara Centennial Hall, Arata Isozaki, 1999. Photo: Hisao Suzuki. Photo : Hisao Suzuki.

Ceramic Park Mino, Gifu (2002)

Les pierres de différentes couleurs de l’extérieur de ce musée imitent la variété d’argiles du site, tandis que ses terrasses cherchent à devenir une extension de la topographie environnante.

Ceramic Park Mino, Arata Isozaki, 2002. Photo : Hisao Suzuki
Ceramic Park Mino, Arata Isozaki, 2002. Photo : Hisao Suzuki

Centre des Congrès du Qatar (2011)

Sa façade spectaculaire est traversée par de gigantesques colonnes en forme d’arbre, dont le design s’inspire de l’arbre sacré de l’Islam Sidrat al-Muntaha.

Centre des Congrès du Qatar , Arata Isozaki, 2011. Photo : Hisao Suzuki

Ark Nova (2013)

En collaboration avec Anish Kapoor, il a créé cette installation gonflable, un auditorium mobile destiné à accueillir des concerts dans les régions du Japon touchées par le séisme et le tsunami de 2011

Ark Nova. Arata Isozaki, 2013. Photo : Iwan Baan
Ark Nova. Arata Isozaki, 2013. Photo : Iwan Baan

Shanghai Symphony Hall (2014)

La conception du siège de l’Orchestre Symphonique de Shanghai accorde une grande importance à l’acoustique. Avec l’expert Yasuhisa Toyota lkaj.

 

Tour Allianz, Milán (2014)

Conçu avec Andrea Maffei, cette tour sans fin repose sur un système modulaire qui peut être répété à l’infini. Sa finesse accentue cet effet de verticalité.

Tour Allianz, Milán, Arata Isozaki, 2014. Photo : Alessandra Chemollo.
Tour Allianz, Milán, Arata Isozaki, 2014. Photo : Alessandra Chemollo.

 

Si vous en voulez plus, ne manquez pas cette sélection des meilleures photos sur Instagram du travail d’Arata Isozaki.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies